Pour compléter le diagnostic de JeTTT…

Posté le 05 Déc 2016

Typologie des jeunes de JeTTT dans les 3 territoires

Pour cette première analyse, c’est la dimension de l’insertion sociale que nous avons exploré.

Méthodologie

De l’intérêt d’utiliser des méthodes multidimensionnelles pour la recherche action « Jeunes en TTTrans »

La première étape dans l’analyse d’une enquête quantitative consiste en une étude statistique élémentaire à savoir que chaque variable de l’enquête est traitée séparément. Il est toujours possible de poursuivre l’analyse par des tableaux croisant deux variables simultanément mais le traitement devient très vite fastidieux dès lors que le nombre de caractéristiques à croiser est élevé et que les chercheurs ont une connaissance préalable partielle des relations éventuelles entre les caractéristiques étudiées sur la population cible.

Et c’est ici qu’intervient l’analyse multidimensionnelle de données. En effet, cette famille de méthodes comporte des outils statistiques descriptifs qui vont détecter tous les associations (vs oppositions) entre toutes les caractéristiques relevées sur la population étudiée et sélectionnées pour l’analyse. De plus, elles vont permettre de dresser des profils de personnes possédant des caractéristiques semblables ou proches et de les quantifier. L’utilisation de ces techniques est cohérente dans le cadre de la recherche action « Jeunes en TTTrans » pour identifier, s’ils existent, des groupes de jeunes au regard de l’insertion sociale.

Résumé des différents profils

La typologie effectuée sur les trois territoires et concernant des jeunes de 13 à 29 ans a révélé 7 profils de jeunes répartis en 2 groupes.

Le premier groupe comprend les profils 3 et 7 totalisant 279 jeunes et le second groupe les profils 4,8,2,6,1 regroupant 470 jeunes.

Tous les profils sont présents au sein des trois territoires.

Le profil le plus important est le profil 2 pour la communauté de communes de Moyenne-Vilaine-et-Semnon et le profil 3 pour Lorient et Morlaix communauté. Toutefois, ils totalisent chacun moins de 50% des jeunes. Tous les profils se répartissent dans les deux classes d’âge [13-16 ans]  et [17-29 ans]. Les profils 2 et 3 ressortent dans les deux classes d’âge mais ils ne totalisent pas plus de 40%  des jeunes chacun voire moins de 30% des jeunes.

Ce sont les activités organisées qui scindent les jeunes en deux grands groupes. Dans le premier groupe, soit les jeunes ne pratiquent aucune activité organisée soit une seule activité mais ne concernant qu’un très faible nombre d’entre eux. Dans le second groupe, tous les jeunes pratiquent plusieurs activités organisées.

Tableau : Synthèse des typologies des jeunes rencontrés


GROUPE 1



GROUPE 2


Profil 3 : 239 jeunes (32%) :

Les jeunes investis dans des activités non-organisées, en faveur du changement, hésitants ou ne souhaitant pas donner leur avis.

Profil 4 : 112 jeunes (15%) :

Les jeunes investis dans des activités multiples, engagés, souhaitant donner leur avis et que les choses changent.

Profil 8 : 15 jeunes (2%) :

Les jeunes investis dans des activités multiples et engagés mais nuancés par rapport au changement et sur le fait de donner leur avis.

Profil 7 : 40 jeunes (5.3%) :

Les jeunes (sportifs), satisfaits et sans envie de changement, hésitants sur le fait de donner leur avis.

Profil 2 : 202 jeunes (27%) :

Les jeunes investis dans des activités multiples mais ne souhaitant pas s’engager davantage dans des collectifs ni pour donner leur avis.

Profil 6 : 130 jeunes (17%) :

Les jeunes investis dans des activités multiples, non tournés vers le collectif et ne souhaitant pas donner leur avis.

Profil 1 : 11 jeunes (1,5%) :

Les jeunes en retrait et silencieux

Pour aller plus en détail

synthese-typologie-jeunes-en-tttrans