Le laboratoire des possibles, les itinéraires d’engagement

L’essentiel

Enjeu général :
Développer l’autonomie et l’émancipation des jeunes par l’accompagnement et la valorisation de leurs engagements à la vie locale Développer un accompagnement global s’appuyant sur les motivations et les parcours des jeunes

Début : 01/01/2017 Fin : 31/12/2020

Maître d'ouvrage :
Resam (Réseau d'Echanges et de Services aux Associations du pays de Morlaix)

Types de publics :
Tous les jeunes du territoire

Tranches d’âges du public : 13 / 30 ans

Verbatim du public :
Les jeunes de 13 à 30 ans du territoire

Objectifs opérationnels de l'action :
Proposer des itinéraires co-construits, pour raccrocher, retrouver de la motivation, changer de direction. Construire des tremplins individualisés, correspondants aux besoins du jeune, pour aller vers les actions collectives remobilisantes. Donner les moyens financiers pour que les jeunes puissent créer.

Place attendue des jeunes dans l'action :
Initiative des adultes, partage de décision avec les jeunes, Initiative des jeunes, prise de décision en commun avec les adultes

Pour aller plus loin

Territoire : Morlaix communauté

Eléments de contexte :

Choisir son parcours de vie, plutôt que de le subir, dans une contexte sociétal évoluant vite, ne reconnaissant pas ou peu la créativité des jeunesses. Les itinéraires favorisant l’engagement, la valorisation des initiatives, permettent aux jeunes de se construire, d’expérimenter, de créer, là où ils vivent. Leur redonner leur place, qu’ils disent ne plus avoir, pour une meilleure insertion sociale, mais aussi professionnelle, par la valorisation des compétences acquises.

Description des étapes du déroulement de l'action :

Des itinéraires accompagnés :

  • Un « Eco-parlement des jeunes » : de l’initiative à la concrétisation d’actions portées par les
    jeunes.

    • Découverte des métiers artistiques en s’appuyant sur les événements locaux (chapiteau volant et festival Panorama)
    • Scène ouverte jeunes talents
  • La mobilisation, formation et accompagnement des jeunes en Service civique : développer la
    formation collective sur trois jours, avec internat ; Sensibiliser les partenaires et les communes à l’accueil des jeunes en service civique ; « Bobine en bourg » : témoignages filmés de jeunes en service civique ; promotion du service civique dans le territoire : soirée de présentation, speed dating, informations aux professionnels jeunesse, création de vidéos de communication ; liens entre les services civiques et les autres dispositif jeunesse (BAFA parcours d’engagement, garantie jeunes, Junior asso…) ; formation service civique à partir du théâtre de l’opprimé ; permettre les organisations collectives et autonomes du réseau des jeunes en service civique sur le territoire
  • Un parcours d’engagement collectif et citoyen : La mise en place de ce parcours, comportent plusieurs aspects :
    • L’engagement professionnel des ALSH du territoire dans l’accompagnement du jeune lors de ses stages pratiques ;
    • La création d’une équipe locale de formateurs ;
    • L’engagement des jeunes dans la démarche pour aller jusqu’au bout avec une contrepartie d’engagement citoyen dans les associations locales (culturelles, sportives, humanitaires…), en complément de la formation BAFA.
      Le parcours d’acquisition à la citoyenneté : apprentissage des rapports entre individus, autre que rencontrés dans son milieu habituel, apprentissage du vivre ensemble, appréhension de l’espace public, pouvoir d’agir là où l’on vit, fera l’objet d’un livret personnel d’engagement citoyen, qui transformera les apprentissages en compétences sur leur CV.
      Une vie collective et une cohésion de groupe : En passant par la formation pour aller jusqu’à l’expérimentation, sur le territoire où l’on vit.
      Se former, apprendre à vivre avec les autres, se construire un réseau, apprendre à se connaître, expérimenter des projets de transformation, d’alternatives nouvelles, d’implications actives et reconnues seront développés tout au long du parcours.
      Des rencontres collectives régulières entre stagiaires animées avec ou sans accompagnateurs locaux pour :
    • évaluer l’avancée de chacun des parcours;
    • garder le lien ;
    • conforter la motivation;
    • échanger ses premières pratiques;
    • se doter d’apports complémentaires;
    • exprimer les manques ou insatisfactions, ses émotions
      Des parcours citoyens du collégien :
      Proposer des parcours concertés aux collèges sur les 4 ans. Rencontre de tous les intervenants pour faire une proposition cohérente et visible.

Des pratiques culturelles à valoriser :

  • Chapiteau volant : scènes ouvertes de pratiques musicales, artistiques, théâtrales, découverte des métiers.
  • Semaine sur les Cultures Urbaines :
    • Événement porté par 4 associations de jeunes pour enclencher une dynamique collective, valoriser eux-mêmes leurs pratiques culturelles et lutter contre les discriminations.
    • Festival de musique ou tout autre événement en lien avec l’eco-parlement des jeunes.
    • Des outils numériques pour mettre en lien et valoriser
  • Plate-forme de mise en lien de valorisation :
    • Plate-forme de mise en lien entre demande de bénévolat et associations du territoire
    • Plate-forme de valorisation des actions portées par les jeunes « projet jeunes en Finistère ». En lien organisation d’un forum de l’initiative.
    • Les facebook des associations et des jeunes.
    • Les vidéos et reportages radios.
  • Découverte du monde de l’entreprise en cours d’itinéraire :
    • Production de vidéos sur les métiers représentés sur le territoire et exercés par des moins de 30 ans. (Partenariat avec le collectif la mauvaise graine et Bobine en Bourg de Projet Echange et Développement).
    • Mise en place d’une équipe de tuteurs pouvant accompagner les stagiaires pour la découverte des métiers, et sécuriser les entreprises.
    • Rencontre avec les collèges, CPE et chefs d’établissements pour échanger sur l’intérêt des stages dans les années collèges (témoignage du collège de Lanmeur). Proposer des découvertes de métiers aux collégiens (projet tuteuré d’étudiants à destination des collégiens).
    • Partenariat avec l’association régionale « Entreprendre pour apprendre » pour envisager des liens.

ACTUS des actions

Juillet 2017: vidéo réalisée pour les États généraux de l’engagement associatif et du bénévolat

Transformations attendues :
Faire évoluer les pratiques des professionnels et bénévoles des associations du collectif. Reconnaissance de cette démarche dans le paysage des politiques jeunesses. Reconnaissance de la place des jeunes dans les politiques locales. Réduire les idées préconçues sur les jeunesses.

Difficultés potentielles :
Repérage des jeunes qui ne s’engagent pas pour inciter les inscriptions sur des parcours, comme levier de la motivation. Accompagner les jeunes pour qu’ils puissent aller au bout de leurs démarches.

Leviers mobilisables :
Le partenariat. Les bourses favorisant l’initiative et notamment les budgets autonomes sans contre-partie.

Partenaires :

  • Associations de jeunes (collectifs, associations de pratiques culturelles, Juniors associations...)
  • Mission Locale
  • Pays de Morlaix
  • Associations et citoyens engagés
  • ULAMIR/CPIE Lanmeur
  • IUT Gaco Art
  • MJC/Trockson/PIJ
  • Foyer des jeunes de St Sève
  • Ti an oll
  • Le Reuz
  • Projet Echanges et Développement
  • Moyens du Bord
  • Centre PEP Keravel
  • CAF
  • CD 29
  • DDCS