L ‘accès aux droits culturels par le biais du développement de l’IJ en allant vers les bassins de vie des jeunes

L’essentiel

Enjeu général :
Développer l’autonomie et l’émancipation des jeunes par l’accompagnement et la valorisation de leurs engagements à la vie locale Développer un accompagnement global s’appuyant sur les motivations et les parcours des jeunes

Début : 01/01/2017 Fin : 31/12/2020

Maître d'ouvrage :
MJC, Maison des jeunes et de la Culture de Morlaix

Types de publics :
Tous les jeunes du territoire, Autres

Tranches d’âges du public : 13 / 30 ans

Verbatim du public :
Cette action concerne également les familles, les équipes éducatives, les élus.

Objectifs opérationnels de l'action :
– Accueillir et accompagner, les jeunes de manière globale et transversale – Mutualiser et partager les compétences des professionnels et personnes ressources des bassins de vie – Outiller les jeunes pour leur permettre de s'émanciper, de développer leur esprit critique et la confiance en soi.

Place attendue des jeunes dans l'action :
Initiative des adultes, partage de décision avec les jeunes

Pour aller plus loin

Territoire : Morlaix communauté

Eléments de contexte :

Tout ne se trouve pas sur internet et les jeunes, leurs parents, ont besoin très souvent d’être accompagnés pour leur recherche d’informations. Les communes du territoire sollicitent régulièrement les services du Point Information Jeunesse (PIJ) et souhaitent des interventions.

Des moyens humains supplémentaires sont nécessaires afin de répondre au mieux aux besoins repérés sur le territoire.

– Intérêt de l’Information Jeunesse pour le territoire de Morlaix Communauté : égalité d’accès à l’information, accès au plus près des lieux de vie des jeunes;

– Outil de développement de politique jeunesse au service des acteurs du territoire communautaire, observatoire des besoins et des attentes des jeunes;

– Éducation à l’information et aux outils numériques (réseaux sociaux) dans un contexte sociétal in sécurisant. Avec le développement du numérique, 9 jeunes sur 10 s’informent prioritairement sur internet, pour autant, ils ont besoins de vérifier/compléter leurs informations auprès d’une personne, des demandes de plus en plus complexes auprès du PIJ;

– Territoire riche d’acteurs jeunesse travaillant en réseau;

– Diversité d’actions de qualité à destination des jeunes, sans forcément de lien les unes avec les autres;

– Engagement des jeunes de manière autonome mais non visible, lisible;

– Des initiatives portées par des jeunes souvent modifiées par les politiques publiques;

– Des jeunes mobiles sur le territoire et qui ne se limitent pas aux « frontières » des communes mais qui correspondent davantage à leurs bassins de vie.

Description des étapes du déroulement de l'action :

L’actualité de l’action

  • Jeudi 7 février 2019 : forum des métiers du tourisme et de la mobilité: découverte des métiers et rencontres avec des professionnels (métiers de l’hotellerie et de la restauration, office du tourisme, agence de voyage, SNCF, Kéolis, Britanny Ferrys, nautisme, animation…). 
  • Jeudi 31 janvier 2019 : forum des métiers du spectacle et de l’audiovisuel : découverte des métiers et rencontres avec des professionnels (programmateur de salle de spectacle – tourneur de groupes – sonorisateur – régisseur lumière…).
  • De décembre 2018 à mars 2019 : ateliers sur les stéréotypes de genre et le consentement : aborder la problématique des relations femmes/hommes et déconstruire les stéréotypes.
  • Samedi 1er décembre 2018 : forum « Jeunes et solidaires » à la MJC, ayant pour but de promouvoir les actions solidaires menées par les jeunes du territoire. Favoriser l’échange et la rencontre entre collectifs et associations.

  • 14 mars 2018 : Festival l’autre c’est toi, c’est moi, expo photo :

  • Éducation à l’image et aux médias: ateliers permettant aux élèves de comprendre pourquoi et comment s’informer en favorisant le débat (décrypter les médias et le pouvoir des images, la liberté d’expression et le droit à l’information, usages d’internet…).
  • Pano Prev’ #2 : « La prévention par les festivaliers », pour les 15-25 ans. Le PIJ et WART s’associent pour la seconde fois et lancent un nouvel appel à la réalisation de films de prévention autour du festival.

La page Facebook ICI

Télécharger le flyer ICI

  • Bilan 2017 :

Veille/observation et retransmission 

État des lieux : les points relais IJ sur le territoire ont été identifiés par des rencontres avec les partenaires (mairies / 10 élus, 14 animateurs jeunesse, 11 professionnels en lien avec les jeunes…) de mars à juin 2017. 9 établissements (6 collèges publics, 1 collège privé, 2 lycées privés) scolaires ont également été rencontrés afin de prendre connaissance de leurs besoins éventuels et d’envisager les moyens d’aller à la rencontre des élèves (on parle ici des établissements « hors Morlaix », en complément du travail déjà engagé par le PIJ depuis plusieurs années). Pour l’année scolaire 2017-2018, des actions (ateliers, animations, informations collectives) sont programmées dans 3 collèges, les 3 autres travaillant déjà en lien avec nos partenaires (Keravel , PAEJ, animateurs jeunesse) et dans 2 lycées.

Concernant l’usage des outils numériques par les jeunes et leur connaissance par les professionnels jeunesse (13 structures représentées), une dynamique a été lancée en fin d’année pour construire ensemble une proposition d’actions adaptées aux communes et établissements, tant sur la forme que sur le public visé et le contenu (café débat avec les parents, animations collectives dans les établissements scolaires, conférence, formations pour les professionnels…). En outre, une animatrice du PIJ est identifiée et formée « Promeneur du Net » et l’utilisation des réseaux sociaux se fait plus grande dans nos échanges avec les jeunes. 

Expérimentation de points relais : la distribution de la nouvelle plaquette du PIJ a été l’occasion d’aller de nouveau à la rencontre des partenaires du territoire et de réaffirmer sa place comme structure ressource pour les professionnels et les jeunes. Cependant, peu de rendez-vous individuels été réalisés sur les points relais pour le moment. Il est nécessaire d’intensifier notre présence sur le territoire, ne serait-ce que par une communication plus régulière. 

Ces points relais « institutionnalisés » permettent un premier ancrage sur le territoire. Les informations sont relayées et le PIJ, la MJC, mais aussi les partenaires comme le PAEJ ou la Mission Locale sont bien identifiés. Il sera nécessaire d’identifier de nouveaux relais, moins « institutionnels » et davantage inscrits dans les pratiques des jeunes. 

Accès à l’information et information entre pairs : des temps de rencontres plus ou moins formels avec les jeunes du territoire en lien avec les structures jeunesse (sur les structures, durant les activités ou lors visites de la MJC), notamment pendant l’été, ont permis d’entrer en contact avec plus de 100 jeunes et la démarche « d’aller vers » sur les lieux de rencontres des jeunes une vingtaine. Il sera nécessaire de développer et d’entretenir cette démarche qui est complémentaire au travail effectué par les animateurs jeunesse. Près de 25 jeunes se sont engagés dans des actions menées par le PIJ, notamment dans le cadre des festivals des Solidarités et On part à l’aventure. 

Accompagner, sans encadrer, les initiatives de jeunes dans leurs itinéraires de vie: les liens amorcés ou développés avec les différents partenaires, notamment les animateurs jeunesse et les établissements scolaires, nous ont permis de rencontrer une quarantaine de jeunes engagés dans des initiatives collectives : dans le cadre scolaire (CVC et CVL, CESC, associations étudiantes), des Juniors associations, CMJ, collectifs « non formels ». Les modalités de nos actions sont diverses : accompagnement, conseil, ateliers thématiques… Les ateliers d’information et les rendez-vous individualisés du PIJ permettent la promotion de divers dispositifs comme le Bourse On s’lance, le Parcours engagement ou le service civique. Ces accompagnements sont rendus possibles par un travail de réseau important avec les différents partenaires du territoire. Plusieurs initiatives portées par la MJC font naître des démarches d’engagement et d’implication des jeunes dans la vie de la maison et du réseau régional et national. 

 Co-animation du réseau animateurs jeunesse du territoire : le recrutement d’une nouvelle animatrice a permis de renforcer la présence du PIJ sur le territoire et l’animation du réseau des animateurs débute une nouvelle étape dans son organisation. Des temps d’animations collectives et de regroupements ont été proposés afin de créer du lien et de permettre aux jeunes de connaître les missions du PIJ (films-débats, participation aux formations baby-sitting…). 

Les temps de travail et d’échanges sont réguliers et riches avec les partenaires maîtres d’ouvrage de Jettt pour rendre cohérentes les actions : Morlaix Communauté, PEAJ, Keravel et le RESAM (plus de difficultés avec la Mission Locale liées au contexte de la structure). 

Actions culturelles de la MJC : la proposition de spectacles, créations et constructions de projets culturels et collectifs remportent un franc succès auprès des partenaires, du public et permettent de lancer une dynamique à l’échelle du territoire (plus de 500 jeunes concernés par le spectacle Au royaume des insolents, la conférence Soul Power, Charivari et Mother Border). Cette dynamique peut encore être renforcée dans une optique de co-construction avec les partenaires scolaires notamment. Dans ce sens, le projet Voyage en pays d‘adolescence initié fin 2017 favorisera l’expression, l’engagement et la création collective. 

Lutte contre le non-recours : il est difficile d’évaluer l’impact de l’action du PIJ sur ce point. Cette action doit être réfléchie et développée. 

Plus de détails

2019 / 2020 :

2017/2018 :

  • Veille/observation et retransmission

État des lieux : Recensement des points relais IJ sur le territoire (animateurs jeunesse -mairie…)

Déplacement et rencontre avec les partenaires du territoire (Mairie, animateurs jeunesse, associations jeunesses…)

Présence effective et lien avec les élus sur les communes.

Rencontre des jeunes dans les établissements scolaires et dispositifs d’insertion.

Organisation de temps de formation pour les professionnels, les adultes et les jeunes sur l’utilisation des outils numériques et des réseaux sociaux (promeneurs du net)

  • Co-animation du réseau d’animateurs jeunesse du territoire

Renforcement des moyens humains sur l’Information Jeunesse afin de renforcer la présence sur le territoire et permettre l’animation du réseau

  • Expérimentation de points relais

Pour un développement cohérent sur le territoire rural, mutualisation des moyens, regroupement d’acteurs du territoire (PIJ, PAEJ, Mission Locale…).

Rencontrer et informer/former les élus locaux, animateurs, associations sur les dispositifs et les ressources Information Jeunesse.

Information/formation auprès des structures « point relais » sur le territoire Morlaix Communauté

  • Lutte contre le non-recours

Information/formation sur Caf.fr, le 23 mars 2017. Formation de personnes en lien avec les jeunes, et des personnes en service civique, pour être relais.

Clip vidéo à destination des structures jeunesse, réalisé par les jeunes, à construire sur tous les dispositifs qu’ils utilisent.

  • Accompagner, sans encadrer, les initiatives de jeunes dans leurs itinéraires de vie

Aller à la rencontre des jeunes dans les établissements scolaires par le bais d’animations concertées.

Prise de contacts avec les élus locaux et associations afin de réfléchir collectivement sur la mise en place de lieux ressources et de moyens d’expressions avec et pour les jeunes.

Reconnaître toutes les formes d’organisations collectives à l’initiative et/ou portées par les jeunes (Juniors associations, collectifs, groupes constitués).

Expérimentation du débat collectif.

Ateliers et actions favorisant la transmission et l’information par les pairs en s’appuyant sur les évènements locaux et actions portées par les partenaires (découverte des métiers artistiques – culturels à l’occasion du festival Panoramas en collaboration avec l’Association Wart, Festival on part à l’aventure…).

Reconnaître l’utilisation des pratiques numériques des jeunes comme moyen d’expression.

Transformations attendues :
Simplification de l’accès à l’information - Evolution des pratiques professionnelles - Cohérence entre les politiques locales, les pratiques des professionnels et la place des jeunes.

Difficultés potentielles :
Qu'il puisse y avoir un décalage entre les attentes des politiques et les résultats obtenus.

Leviers mobilisables :
S’appuyer sur l’expérimentation de Jeunes en TTTrans de Plougasnou - Coordination jeunesse renforcée - S’appuyer sur le vivier de jeunes engagés.

Partenaires :

  • La CoLoc de JeTTT
  • Centres sociaux
  • Mission Locale de Morlaix
  • Radio Nord Bretagne
  • Association Micro ondes et crustacés
  • Collectif La mauvaise graine
  • CSAPA-Collectif "entre fête"
  • IBEP
  • MLDS
  • Pôle emploi
  • SeSam / PAEJ