Bande de jeunes

L’essentiel

Enjeu général :
Développer un accompagnement global s’appuyant sur les motivations et les parcours des jeunes

Début : 11/09/2017 Fin : 20/10/2017

Maître d'ouvrage :
Sesam Bretagne

Types de publics :
Collégiens, Autres

Tranches d’âges du public : 13 / 30 ans

Verbatim du public :
Collégiens et jeunes adultes en insertion

Objectifs opérationnels de l'action :
Connaître les représentations des jeunes sur leur environnement proche – Permettre une expression des jeunes sur les problèmes qui les concernent – Valoriser le récit de vie comme moyen de conscientisation – Permettre aux jeunes et aux familles de repérer les structures d’accompagnement et d’écoute du territoire

Place attendue des jeunes dans l'action :
Initiative des adultes, partage de décision avec les jeunes

Pour aller plus loin

Territoire : Morlaix communauté

Eléments de contexte :

Des ressources :

– Le diagnostic jeunesse

– Les questionnaires d’évaluation liés à la prévention collective dans les établissements scolaires

– Les recueils de paroles par le biais de l’artistique et leur mise en texte (lycée de Suscinio)

Des besoins :

– Répondre plus justement, au plus près de leurs besoins

– Besoin de renforcer l’estime de soi

– Pour que les professionnels, les instituions cessent de penser à la place des jeunes

Des constats :

– Un contexte sociétal qui s’accélère, des changements de comportements qui bougent très vite, qui insécurise

– Des professionnels pas repérés par les jeunes

– Un jeune sur deux questionnés exprime vivre du mal-être, que l’on souhaite approfondir pour mieux le cerner, et adapter des formations pour les adultes « accompagnants » (professionnels, parents, famille)

– Des préjugés éducatifs bien ancrés contre lesquels il faut lutter : « le réconfort après l’effort », « on a rien sans peine », « il faut souffrir pour être belle »….)

Description des étapes du déroulement de l'action :

RANDONNÉE INTIME (20/10/17):

Présentation de l’œuvre collective que nous visons : On les appelle les adolescents. Ils se réunissent à 2, à 3… à plus bien souvent. Ils constituent des bandes qu’ils érigent en même temps que les frontières censées assurer leur protection. Des frontières qu’ils construisent autour d’eux pour repousser la communauté adulte décidément incapables de les comprendre. Pour vivre heureux, vivons cachés et entre nous. Que peuvent-ils bien se raconter ? Comment vivent-ils ? De quoi se nourrissent-ils ? Par quels moyens communiquent-ils ? Que pensent-ils du monde environnant ? Des adultes ? Des parents ? Des profs ? Qu’est-ce qui se dit et se prépare au sein de ces réserves naturelles peuplées de bandes de jeunes ? Avec notre équipe d’anthropologues, tous réunis au sein de l’observatoire comportementale post-pubertaire nous vous proposons de pénétrer dans cette réserve naturelle, dans cet « animals garden for teen-ager »… Cette proposition prendra la forme d’une balade théâtrale où nous irons voir là où ça frotte ! Là où se rencontrent les rêves, les colères, les incompréhensions, les joies de nos bandes de jeunes…

 Pour aboutir à cette représentation publique, plusieurs étapes seront nécessaires :

Au préalable, rencontre avec les équipes éducatives pour l’organisation logistique.

1- rencontre des jeunes durant le mois de septembre pour identifier les thématiques sur lesquelles il-elles souhaiteraient s’exprimer

2- travail préalable mené entre septembre et octobre, en lien avec des équipes enseignantes, pour convoquer du matériau autobiographique auprès des jeunes en lien avec les thématiques retenues.

3- travail de résidence et de création avec les jeunes pendant 5 jours : écriture d’un fil narratif, travail sur le sens, écriture de saynètes, répétition…

4- représentation publique à l’issue des 5 jours de résidence

5- temps d’évaluation avec les jeunes et les partenaires du projet.

 TEMPS FORT :

En parallèle de la représentation publique, présentation des structures d’accompagnement et d’écoute à destination des jeunes et des familles (PIJ, Point Santé, CSAPA, CIDFF, Kairos, PAEJ, MJC…) afin de favoriser le repérage des professionnels par les jeunes et leurs familles.

Transformations attendues :
Transformation du regard des adultes sur sa-ses jeunesse-s – Renforcement du dialogue entre générations sur des problématiques de société – Prise de conscience des jeunes sur le fait qu'ils ont des choses à dire et à porter dans la place publique et développement du désir de mettre son grain de sel dans le débat public.

Difficultés potentielles :
Réticence des jeunes à livrer du matériau autobiographique de nature à alimenter l'écriture des saynètes.

Leviers mobilisables :
Convocation des outils de l'éducation populaire favorisant l'expression de soi et l'expression subjective - Développement d'une relation de confiance entre les intervenant-es et les jeunes. - Sollicitation possible du dispositif « Jeunes et mobile » pour participer au temps fort.

Partenaires :

  • Collèges de Morlaix-Communauté - Mobilisation et soutien des jeunes participants - communication à destination des parents sur la représentation publique
  • Mission locale - Mobilisation et soutien des jeunes participants - communication à destination des parents sur la représentation publique
  • IBEP - Mobilisation et soutien des jeunes participants - communication à destination des parents sur la représentation publique
  • PAEJ - Soutien des jeunes et des équipes éducatives (présence lors de la première rencontre entre la compagnie et les jeunes, ainsi qu’au début et à la fin du travail de création) - Organisation du temps fort : Mobilisation des structures d’accompagnement et communication