Animation du réseau des acteurs

L’essentiel

Enjeu général :
Consolider et coordonner les réseaux d’acteurs afin de mettre en cohérence et de simplifier les procédures

Début : 01/06/2017 Fin : 31/12/2020

Maître d'ouvrage :
BPLC, Bretagne Porte de Loire Communauté

Types de publics :
Autres

Tranches d’âges du public :

Verbatim du public :
Professionnels du territoire

Objectifs opérationnels de l'action :
Développer et animer le réseau d’acteurs locaux par différents moyens (outils, accompagnement, présence…) pour valoriser et faciliter la participation des jeunes.

Place attendue des jeunes dans l'action :
Consultation et information des jeunes

Pour aller plus loin

Territoire : Bretagne porte de Loire Communauté (ex CCMVS)

Eléments de contexte :

Ressources :

– Existence d’une coordination jeunesse de la BPLC avant Jettt.
– Existence de réseaux d’acteurs constitués et thématisés (Santé et bien-être, emploi, insertion, sport, animation jeunesse etc.)
– Approche collaborative déjà enclenchée entre certains acteurs.

Besoins :

Envisager les actions en direction des jeunes dans une approche globale (non plus segmentée) en développant l’interconnaissance des professionnels et en replaçant les besoins des jeunes au centre des préoccupations.

Éléments de diagnostic :

Dans la partie consacrée aux réseaux d’acteurs, le diagnostic montre le besoin de favoriser les coopérations professionnelles tout en développant l’implication des jeunes aux actions et aux réflexions (ex : réseau d’acteurs thématiques)

Description des étapes du déroulement de l'action :

L’actualité de l’action

  •  Mai 2019 : 
    • Le réseau bien-être des jeunes devient le réseau SMILE, après deux rencontres en 2019, le réseau SMILE sera dans le lycée Jean Brito de Bain de Bretagne (le 25 avril et le 10 mai) pour une animation théâtre Forum coopératif avec des délégués de 1ère sur les questions de pratiques festives.
    • La COLOC La prochaine réunion du COLOC (Coordination Locale) aura lieu le 30 avril. Nous y construirons une réflexion sur la fonction observatoire (focales, relais…)
    • Accompagnement de collectifs de jeunes sur les questions musicales : depuis près d’un an, un travail fait de rencontres et d’échanges avec des jeunes qui développent des activités locales (groupes, concerts, festivals) liées à la musique dans le territoire est réalisé. En plus des missions du chargé de mission Jeunes en TTTrans, il a impliqué un service civique, Malo Massart, et un stagiaire en DUT carrières sociales, Pierre Bigot. Une rencontre de ce réseau a eu lieu le mardi 16 avril à l’espace jeunes de Bain de Bretagne.

    • Le collectif Foot Trip, composé de jeunes du territoire qui organiser un treck en montagne, a été accompagné pour mettre en place un évènement dans le territoire afin de diffuser une vidéo de leur périple le 12 avril : Télécharger la vidéo ICI

  • Mai 2018 : Cartographie Jeunesse du territoire de BpLC

  • Avril 2018 :

Coordination Réseau bien être Santé : Une réunion du réseau a eu lieu le 5 avril dernier. 20 professionnels présents (CDAS, Lycée, Mission locale, Agence départementale, Conseil de développement, Ireps, Bplc (service sport, jeunesse), Leo Lagrange, CPEF, Service social Éducation Nationale, NIJ, APASE). Deux points spécifiques ont été traités : Le bilan du forum.

Une vidéo bilan du forum a été réalisée Télécharger : ICI.

Les membres du réseau ont questionné le forum et sa suite : l’ouverture du forum à la société civile et à d’autres professionnels, sa reproduction, l’impact d’un tel évènement, la mobilisation des jeunes, le partage des connaissances produite dans ces temps, la communication. Une réorganisation du réseau a été validée par les membres. Jusque septembre trois temps de travail permettront de construire une feuille de route comprenant les axes prioritaires.  l’organisation du portage (groupe d’animation, copil…).

Cartographie du réseau jeunesse : Un peu de retard dans la diffusion de la carto qui devrait être transmise courant mois de mai.

  • Février 2018 :

Coordination partagée du réseau bien être des jeunes : Le 30 janvier a eu lieu un forum d’interconnaissance sur le bien être des jeunes (CF Fiche action temps forts jeunesse). Le bilan de ce forum  ( la date est à déterminé) sera l’occasion de reconsidérer les objectifs du réseau en réinterrogeant les membres et en laissant la porte ouverte aux nouveaux participants. Une coordination partagée entre l’Agence et l’équipe Jettt ( Chargé de mission) s’est construite et laisse présager une animation commune du réseau.

La cartographie jeunesse : L’outil carto qui présentera différents acteurs du territoire en lien avec la jeunesse sera disponible à partir de Mars. Un temps d’échanges avec le PIJ (Point Information Jeunesse) et le service Multimédia de BpLC en décembre a permis de recibler les priorités. La carte sera administrée par le service jeunesse ( jeunes en TTTrans et service multimédia).

Accompagnement de projets : Des projets font l’objet d’un accompagnement spécifique dans le territoire. Dans chacun il s’agit bien de question la place des jeunes dans l’action.

    • Jocus Pocus : La prise en compte des compétences bénévoles : Suite à une demande explicitée par les professionnels, le chargé de mission accompagne les acteurs du projets ( Animateur jeunesse et Animateur numérique) à la réalisation d’un référentiel de compétences. Il s’agit de penser la participation des bénévoles dans la création de ce référentiel, tout en permettant une montée en compétence des professionnels sur ces questions. Le 14 février une réunion de préparation a permis de resituer les rôles de chacun ( professionnels / bénévoles). Ainsi les professionnels prendront un temps de préparation du référentiel à partir d’éléments recueillies et observés, et construiront avec les bénévoles une journée de cohésion avec la finalité de création graphique du référentiel. Il s’agira ensuite de penser l’animation de ce référentiel ( liens avec les entreprises, les missions locales…).
    • Artison : Faciliter l’engagement culturel local: La formation du collectif de musiciens « Deep side », en partenariat avec le Schmoul a révélé la possibilité d’exploiter collectivement un studio d’enregistrement dans le territoire ( Studio Bas de Plafont à Saint Sulpice des Landes). Bertrand Bouessay qui a construit ce lieu souhaite inscrire son action dans la durée et en faire profiter plus de collectifs. Deux temps de réflexions en janvier avec Bertrand ont permis d’enclencher un accompagnement de l’équipe JeTTT pour développer son action associative. A ce titre un temps réunissant d’autres acteurs culturels de l’intercommunalité sera Organisé en mars. Il s’agira alors de réfléchir à un projet commun qui facilite l’engagement culturel et permettent aux jeunes éloignés des pratiques musicales « traditionnels’ de pratiquer et échanger avec d’autres collectifs, professionnels…
    • APASE : développer des actions communes pour lutter contre les exclusions: Lors des rencontres individuelles réalisées après l’arrivée du chargé de mission des valeurs et questionnement se sont croisés avec des éducateurs de l’APASE, notamment sur la prise en compte des jeunes en situation d’exclusion. En décembre ces mêmes éducateurs ont questionné l’équipe projet JeTTT pour développer des actions / réflexions communes. Un premier « partenariat » avait été développé grâce aux journées d’études permettant d’intégrer un jeune en contrat Jeunes / Majeurs pour témoigner de son parcours. Suite à cela les éducateurs sont venus au temps fort organisé le 19 décembre et une réunion le 22 janvier a permis d’enclencher une « démarche » commune entre l’APASE et JeTTT. A ce jour les quatre éducateurs engagés dans l’action sont en écriture du projet. Ils solliciteront l’équipe JeTTT pour croiser les regards et envisager des modes d’intervention collectif.

Évolution modalités d’intervention Léo Lagrange : Des changements pratiques en cours, dans le cadre de l’évolution du marché public Léo Lagrange un accompagnement spécifique s’est structuré. Deux animateurs jeunesse ont sollicité le chargé de mission pour lui exposer les différents changements et les projets de jeunes émergents. Ainsi deux réunions d’échanges et une déambulation ont eu lieu au mois de janvier. De plus, la recherche-action a, semble t-il, permis à un animateur de repenser sa pratique et d’adapter l’espace jeunes en « hôtel à projet ». De là, différents collectifs (6) ont témoigné leur intérêt de disposer du lieu pour développer leur pratique. Différentes questions apparaissent sur le portage de cette action. Quelle autonomie de ces collectifs dans l’espace jeunes ? Quelle gouvernance ? Possibilité de laisser l’espace en utilisation libre sans la présence d’un animateur référent ? L’équipe JeTTT s’est engagé a faire remonter ces questions à la DDCSPP 35 et mettre le groupe interinstitutionnel en questionnement face à ce type d’expérimentation…

  • Novembre 2017 : Outillage pour le développement du réseau d’acteurs, développement d’une cartographie Jeunesse, à partir de la cartographie développée dans le cadre du diagnostic, une carte Web sera mise à disposition des acteurs du territoire. Planning prévisionnel :
    • Construction de la carte : Octobre / Novembre / décembre. Un temps de formation carto le 14 novembre avec le service multimédia, un temps de réalisation au Point Information jeunesse le 16 novembre, présentation de la cartographie aux professionnels et Elus le 19 décembre.
    • Accompagnement des actions BpLC : réflexion en cours pour la construction (décembre/janvier) d’une formation à destination des groupes de musiques du territoire. L’objectif étant de mêler apport technique (espace scénique) et organisationnels (fonctionnement associatif…Accompagnement collectif de jeunes avec le PIJ : Mémé sort des orties / collectif jeunes graphique, Maison de Natacha. Accompagnement de projets, Fab lab / Caravane ensorcellée / Projet SAS
  • Mai à juillet 2017 : Rencontres individuelles du chargé de mission avec des acteurs du projet et/ou du territoire. Temps de une à deux heures pour échanger sur les missions respectives et sur le projet Jeunes en TTTrans : PIJ (Lydia Busignies ), Vallons Solidaires (Céline Rocheron), Léo Lagrange Ouest (Pascale Jardin), Service Numérique BpLC (Mickaël), PAE Grand Fougeray (Karine et Géraldine), Animateurs Léo Lagrange (Steven), Service Média (Karine et Amandine), Service Sport (Loic), Service Lecture Publique (Emmanuelle Callac), Chargé de mission PLUI (Jean François Rault), Association Loopzik, MEIF (Céline Poirier), Référente JeTTT Lorient (RDV Téléphonique Aurélie Filoche), Référente JeTTT Morlaix (Soaz Le Roux), Directrice du projet JeTTT (Karinne Guilloux), Coordinatrice des activités de transfert du projet JeTTT (Valérie Hamdi), Coordinatrice de mise en œuvre du projet JeTTT (Stéphanie Guillemard), Principale adjointe Collège CREVIN ( Pierrette Mercier), Centre de Planification (Maud Patris), Gérant Mac Donald (Erwan Bienvenu), Conseillère Mission Locale (Gwenaëlle André), Agence Départementale (Myriam Riaud), Habitant (Arnaud GADBIN, habitant de Teillay et professeur de sport à la DDCSPP), Festival Schmoul (Patrice Caillibot), Collège du Chêne vert, collège Saint Joseph, Lycée Jean Berto, Lycée Saint Yves (Bain de Bretagne), Directeur Leclerc (David Cardinal), L’APASE (Vincent Simon, éducateur spécialisé), Centre de planification Bain de bretagne, Service culturel BpLC (Mathilde), IME Bain de Bretagne, Équipe mobile du CMP, CDAS (Directrice, assistantes sociales), FJT (Accompagnatrice), MISACO, sportif.
  • Participation aux réseaux constitués et perspectives d’amélioration :

Accompagnement réseau santé : redéfinition de la place des jeunes dans le projet
D’un réseau santé existant souhaitant interroger les jeunes, avec la structuration d’un questionnaire, pour organiser un temps d’interconnaissance, les objectifs de JeTTT ont permis de penser à une participation plus active des jeunes.
Un axe supplémentaire a donc été définit avec un animateur jeunesse participant au réseau. Ce nouvel axe prévoit un temps de mobilisation en vue d’impliquer un groupe dans la construction d’un objet artistique, présentant leur point de vue sur la santé et le bien être dans le territoire. Un schéma stratégique a été élaboré:

Concernant ce nouvel axe jeune. La phase 1 de mobilisation est toujours d’actualité. Une première rencontre, le mercredi 28 juin, avec une quinzaine de jeunes a été animée à l’espace jeunes de Poligné. Il s’agissait dans un premier temps de susciter les échanges et les débats sur la thématique du bien-être. Un prochain temps de mobilisation, après l’été, avec ces même jeunes sera organisé en les impliquant plus activement dans la préparation et l’animation. Après ces temps de mobilisation, un groupe de jeunes sera invité à créer un objet culturel ( vidéo…) qui permettra à la fois aux jeunes de renforcer leurs connaissances de la thématique et du territoire mais aussi aux professionnels de croiser leurs actions et les regards développés par les jeunes.
Nous espérons, in fine, que cette nouvelle approche puisse aboutir à une proposition collective ( jeunes, et professionnels) d’amélioration du bien-être dans le territoire.

Comité de pilotage Mobilité Internationale :
Participation de l’équipe JeTTT au comité de pilotage sur une demie journée. Ce qui nous semble intéressant :

• L’espace de valorisation offert aux jeunes bénéficiant d’une mobilité internationale témoignages, verbalisation de leurs expériences)

• La place donnée aux jeunes dans la construction du projet; présence de deux jeunes sur le temps du comité de pilotage.
• Une forme de transversalité constatée, notamment par la rencontre des acteurs de l’animation socioculturelle, de l’IJ et de l’insertion professionnelle et sociale, de l’économie sociale et solidaire. Au vue des différents échanges, l’importance de définition commune de la mobilité semble encore d’actualité.
• Ce comité a aussi permis d’évoquer d’autres problématiques de mobilité et d’évoquer le non-recours à la mobilité internationale des jeunes ayants moins d’opportunités.

Perspectives :
Kioske CRIJ dans les bibliothèques municipales : (Re)mobilisation du projet
Un projet avait été pensé par l’animatrice du PIJ et la coordinatrice Lecture Publique il y a 8 ans. Il s’agissait de mettre à disposition de l’information jeunesse dans les bibliothèques municipales. Ce dernier avait été abandonné mais semble intéressant à reprendre pour répondre aux difficultés de mobilité éprouvés par des jeunes dans certaines communes. De plus l’action permettrait de penser la transversalité professionnelle en intégrant les missions locales, les animateurs et d’autres acteurs à la démarche. Une réunion de travail est prévue en septembre 2017 pour définir des scénarios possibles ( implication d’un service civique ? renforcement de l’équipe du PIJ ? Formation des bénévoles des bibliothèques ?)

Des pistes à approfondir :

• Participation à la réflexion en cours permettant un rapprochement entre les acteurs de l’insertion professionnelle, les élus, les directions générales et les professionnels de jeunesse sur la création d’une MISSION LOCALE Sud Vilaine à l’échelle d’un territoire au périmètre élargie ( Communauté de communes de VHBC, BPLC, Redon, Brocéliande, de Montfort et Saint Meen le Grand).
• Rencontre le 6 septembre 2017 avec les porteurs du projet Fam’lab coordonné par la MFR. Il s’agit d’un Fab lab mobile sur le territoire. Cette action nous permettrait de diagnostiquer le besoin du territoire ( pour éventuellement la création d’un fab lab) et de faciliter la coopération d’acteurs autour d’un projet collectif…
• Accompagnement du projet SAS du collège de CREVIN (et d’autres collège partenaires) qui consiste à la création d’espaces alternatifs dans les collèges pour les élèves décrocheurs. Les conditions du partenariat avec JeTTT sont en discussion.
• Fédérer un dynamique avec les Maitres d’ouvrages
• Donner la possibilité à de nouveaux acteurs dans la maitrise d’ouvrage ( ex: collège de Crevin ?)
• Permettre à des acteurs de s’investir de façon plus opérationnelle dans JeTTT ( Ex: Accompagnement d’un collectif…)
• Présentation et échange sur JeTTT lors de réunions du Pôle santé regroupant des professionnels de la santé aux statuts variés ( institutionnels, libéraux…).

Animation du diagnostic, avec l’objectif de renforcer le diagnostic réalisé en 2016, une action d’animation s’est construite. Cette animation permettra de récolter des informations pour nourrir un carte interactive de la participation des jeunes. Dans un premier temps il s’agit d’utiliser les deux mois d »été pour rencontre le public des espaces jeunes communautaires et ainsi, construire des échanges sur le base des résultats du diagnostic. Récolter des paroles et des observations de jeunes sur la participation (formelle, informelle, non-formelle) au sein de leurs communes. Présenter et récolter des suggestions / avis sur des actions en cours ou en réflexions : Maison de services de la jeunesse, Fablab, Kioske PIJ et formations des acteurs.

Matthieu se rendra dans chaque espace jeunes communautaires, Chanteloup / Le petit Fougeray,  Bain de bretagne, Crevin,Teillay, Tresboeuf Gouter, Pléchatel / La Noe blanche. Ensuite, un temps regroupant différents professionnels sera organisé en septembre 2017, qui permettra le retour des éléments récoltés en juillet et août 2017 et d’orienter l’action pour les prochains mois. Un retour dans les collèges et lycées sera organisés en octobre 2017. Un retour des quelques éléments du diagnostic via l’action de communication pour la Maison de service (en lien avec la Maison de services jeunesse) sera organisé.

Plus en détails

– Mai 2017 : Arrivée d’un chargé de mission JeTTT dans le territoire
– Pour l’animation du réseau :

• Prise de connaissance des actions existantes dans le territoire intégrant la démarche JeTTT.
• Participation à un maximum de réseaux constitués du territoire pour faciliter les liens.
• Accompagnement des professionnels et des réseaux pour la construction de projets, d’actions.
• Engager la réflexion collective sur la construction d’un outil collaboratif (ex : carte) pour accompagner l’animation du réseau.

Transformations attendues :
Multiplier les liens et les partenariats entre les réseaux et les professionnels du territoire. Une prise en compte de la participation des jeunes étendue aux différents professionnels et structures. Une facilité d’accès aux informations du territoire (acteurs, évènements…) pour les professionnels et les jeunes.

Difficultés potentielles :
Les contraintes temporelles : nécessité de bien connaitre le territoire pour le chargé de mission, le temps d’implication des acteurs… Les jeux d’acteurs et les cultures professionnelles : des secteurs professionnels qui travaillent rarement ensemble (ex : travail social / animation socioculturelle). Les limites techniques : pour la cartographie, nécessité de prendre du temps dans le territoire, avec les professionnels, les jeunes…

Leviers mobilisables :
Limites techniques : un outil a déjà été initiés lors du diagnostic (carte du réseau d’acteurs jeunesse), faire appel à la Chaire de jeunesse pour un accompagnement méthodologique.

Partenaires :

  • Les acteurs locaux (jeunesse, insertion, emploi, formation, social…)
  • Les habitants (jeunes, familles… )